Jeudi 26 janvier

Jeudi 26 janvier

A 20h30

JAM SESSION JAZZ – Tribute to Clifford Brown

◆ LA MAISON BLANCHE PRÉSENTE ◆

𝗦𝗖𝗘̀𝗡𝗘 𝗢𝗨𝗩𝗘𝗥𝗧𝗘 – 𝗝𝗔𝗭𝗭
– Tribute to Clifford Brown –

La mort de Clifford Brown dans un accident de voiture à l’âge de 25 ans a été l’une des grandes tragédies de l’histoire du jazz. Se classant déjà avec Dizzy Gillespie et Miles Davis comme l’un des meilleurs trompettistes de jazz, Brownie s’améliorait encore en 1956.

Brown a accompli beaucoup dans le peu de temps dont il disposait. Il a commencé à jouer de la trompette à l’âge de 15 ans et, en 1948, il jouait régulièrement à Philadelphie. Encouragé par Fats Navarro, tout comme Charlie Parker et Dizzy Gillespie, Brown fait ses débuts en studio en 1952 avec Blue Flames de Chris Powell (un groupe de R&B). L’année suivante, il passe du temps avec Tadd Dameron et, avec le groupe de Lionel Hampton, parcourt l’Europe et dirige quelques sessions d’enregistrement. Au début de 1954, il enregistre de brillants solos au Birdland avec le quintette d’Art Blakey (un groupe qui précède directement les Jazz Messengers) et, au milieu de l’année, forme un quintette avec Max Roach. Considéré comme l’un des premiers groupes de hard bop, le groupe a duré jusqu’à la mort de Brown, mettant en vedette Harold Land (et plus tard Sonny Rollins) au ténor et enregistrant plusieurs superbes sets pour Emarcy. Quelques heures à peine avant sa mort, Brownie est apparu lors d’une jam session à Philadelphie qui a été miraculeusement enregistrée et a joué certaines des meilleures musiques de sa courte vie.

Clifford Brown avait un ton gras et chaud, un style bop rappelant assez le tout aussi malheureux Fats Navarro et une approche d’improvisation mature; il était aussi inventif sur les ballades mélodiques que sur les jams rapides. Heureusement, pratiquement tous ses enregistrements sont actuellement disponibles, y compris ses dates Prestige (dans la série OJC), son travail pour Blue Note et Pacific Jazz (sur un ensemble de quatre CD), et ses nombreuses sessions Emarcy. Mais celui à retenir en premier est The Beginning and the End de Columbia, qui contient les premiers et derniers enregistrements de Brown.

Après l’ouverture de la jam, vous pourrez ensuite prendre votre instrument, notre contrebasse, piano ou batterie pour venir boeuffer avec nous.

◆ INFOS PRATIQUES ◆

Maison Blanche, Café associatif et culturel
10 rue Arnaud Bernard, 31000 Toulouse
Ouverture des portes à 19h00
Début du concert : 20h30

𝑃𝑎𝑟𝑡𝑖𝑐𝑖𝑝𝑎𝑡𝑖𝑜𝑛 𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒 𝑒𝑡 𝑛𝑒́𝑐𝑒𝑠𝑠𝑎𝑖𝑟𝑒
𝐴𝑑ℎ𝑒́𝑠𝑖𝑜𝑛 𝑝𝑜𝑢𝑟 𝑙’𝑎𝑛𝑛𝑒́𝑒 𝑎̀ 𝑝𝑟𝑖𝑥 𝑙𝑖𝑏𝑟𝑒

◆ ACCÈS ◆

METRO B – Compans Cafarelli
METRO A – Capitole